Mine (aret) de rien …

Publié le par PS du Narbonnais

La section PS de Narbonne communique
 
Mine (aret) de rien …

Dixit Nicolas Sarkozy, l'homme qui réussit tout ce qu'il entreprend, selon son avis objectif et unanimement partagé par lui même : La France est un exemple dont l'Europe devrait s'inspirer, fustigeant aujourd'hui le modèle anglo-saxon qui était l'Alpha et l'Oméga de sa pensée il y a encore quelques mois ...
 
Cynisme, mépris du peuple et incompétence sont comme chacun sait l'apanage de la droite en France mais aujourd'hui cela dépasse l'entendement.

 
Le Chev...égaré de Neuilly sur Seine, arque...Buté sur son bouclier fiscal ce qui ne l'a pas empêché de créer pas moins de 11 nouvelles taxes en trois ans, sans parler des franchises médicales, tout en creusant des déficits abyssaux, a donné le ton de la campagne électorale des régionales à venir en pourfendant la gestion et le soit disant matraquage fiscal des majorités socialistes.
 
Bien évidemment le patron de l'UMP omet de rappeler qu'en France l'Etat absorbe 80 % des recettes fiscales et la part des régions elle s'élève à tout juste 2 %.

L'assiette fiscale des régions étant particulièrement réduite il est donc malhonnête de se focaliser sur les pourcentages d'augmentation des taux (3,6 % en moyenne par an) et de ne pas signaler que cela ne représente que 3 € par an et par habitant.

 
A noter que tout comme M. Couderc à Béziers (+14.7 % d'augmentation de la taxe d'habitation entre 2008 et 2009) c'est également un élu UMP qui se distingue au niveau des régions, puisque c'est l'Alsace qui aura augmenté le plus son taux d'imposition (+ 6,4 %) en 2009.


Discréditer comme le fait la droite l'action de nos régions à des fins électoralistes est irresponsable, au moment ou la France traverse l'une des pires crises économique de notre histoire.

Faut-il que ces gens là aiment le pouvoir pour se prêter toute honte imbue à un tel déferlement de mensonges.
 
Mensonge économique donc, et démagogie avec ce faux débat sur l'identité Nationale qui n'a que pour finalité d’exacerber la peur et la xénophobie de certains de nos compatriotes, ces méthodes usées jusqu'à la corde (ou la ficelle) ne passeront pas cette fois ci.

Nous socialistes nous nous engageons à recentrer le débat sur les vrais préoccupations des Françaises et Français.

 
Mine (aret) de rien et insidieusement c'est donc en partie sur les thèmes de l'extrême droite que la droite soit disante républicaine veut concentrer le débat des prochaines élections régionales.

Nous en sommes à nous demander qui est maintenant l'original et qui est la copie entre l'UMP de Nicolas Sarkozy et le FN de la famille Le Pen, Marine devra … ramer si son parti veut garder le monopole réactionnaire et xénophobe en France, Laval n'est peut être plus dans son camp ...

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B

Un article plein d'humour avec un fond tout a fait pertinent
Le PS bouge encore c'est rassurant.


Répondre
N

les Français n'ont pas besoin de débat. Ils ont besoins de solutions réalistes.De solutions que nous allons mettre en oeuvre. Pour çà il faut gagner les élections à venir. Toutes les élections à
venir. Dépasser le clivage gauche droite est la première des marches à franchir. Les références à Blum, à Jaurès, à Mendès ne font que cliver davantage le débat politique. Pire, parler en occitant
dans nos débat politique nous arcaïse plus que tout au regard de ceux qui veulent avancer dans ce pays.


Répondre